linux for ever
la liberté s’accroit lorsqu’on la partage

Categories

Accueil > linux > archlinux > Manjaro ou archlinux facile

Manjaro ou archlinux facile

vendredi 9 novembre 2012, par alain

Pour reprendre l’introduction de Philip Müller - un développeur de Manjaro

« Manjaro Linux se destine à la fois aux débutants et aux utilisateurs avancés. Elle comporte des outils graphiques et des scripts qui rendent la vie plus facile. Manjaro prend en charge la technologie Optimus de NVIDIA sans intervention de votre part ("out of the box") »

Présentation plus complète sur la page française du wiki ainsi que sur l’article de da linux french consacré à la sortie de la version 8-0-2

Le ton est donné

Oui il y a du code propriétaire - micro logiciel (firmware) et logiciels tout cour (skype, adobe flash ...) dans cette distribution, les puristes n’apprécierons pas ce choix ....

Mais la contrepartie c’est le grand confort pour accéder à archlinux "sans se prendre la tête" - même si l’installeur (semi graphique) n’est pas aussi simple que celui d’une ubuntu ou d’une suse ou d’une fedora.

Pour ceux qui comme moi ont une carte nvidia qui ne fonctionne correctement qu’avec le pilote propriétaire (sinon le ventilo tourne à fonds) c’est vraiment plus agréable pour les oreilles. Mais pour ceux qui ont un Optimus c’est presque indispensable pour ne pas jouer au grille pain avec son portable le temps de l’installation.

Il n’y a pas encore beaucoup d’articles sur cette distribution et si ce petit retour d’expérience peut aider ceux ou celles qui veulent tenter l’expérience J’en serais très content.

Préparation du support d’installation

Compte tenu de la taille de l’iso la gravure d’un DVD est normalement nécessaire - mais une simple clé usb (de 2 Go mini) peu suffire lorsqu’on sait utiliser la commande dd (manipulation réservée à ceux qui savent ce qu’il font à peine de perdre tout le contenu de leur disque dur s’ils se trombent de cible !!).

Pour éviter cette catastrophe (qui m’est arrivée une fois). Après avoir brancher votre clé ubs, ouvrir un terminal dans le dossier ou se trouve l’iso d’installation et lancer la commande qui permet de lister les disques et partition (il se peut que cette commande ne fonctionne qu’en root)

sudo fdisk -l

Dans l’exemple ci-dessous la clé usb (et les partition qu’elle contient) apparaît à la suite de la liste des partitions du disque sda sous le nom de sdb pour sa taille de 4 Go (3999 Mo)

/dev/sda17 1524629504 1593725207 34547852 83 Linux
/dev/sda18 1593726976 1953503231 179888128 83 Linux

Disque /dev/sdb : 3999 Mo, 3999268864 octets
64 têtes, 32 secteurs/piste, 3814 cylindres, total 7811072 secteurs
Unités = secteur de 1 * 512 = 512 octets

Avant de lancer la commande qui va permettre de transformer cette clé en support d’installation je vous conseille de lancer Gparted et de formater la clé (peut importe le format de fichier que vous aller choisir il sera détruit) cela permet également de vérifier que l’on va opérer sur la clé et d’être certain que le support est démonté.

Si votre clé est identifiée par sdb et que le support d’installation correspond à
manjaro-xfce-0.8.2rc2-x86_64.iso alors la commande à lancer (en étant dans le répertoire qui contient ce fichier) sera

dd if=manjaro-xfce-0.8.2rc2-x86_64.iso of=/dev/sdb oflag=direct bs=4M

Après le démarrage en mode graphique l’on peut lancer gparted pour préparer et bien repérer les partitions qui sont nécessaire à l’installation (une partition swap et une partition racine au minimum) puis ensuite lancer l’installation

Pour l’installation les étapes principales sont visible sur l’article de présentation de
http://linuxfr.org/news/sortie-de-manjaro-linux-0-8-2

Sinon le guide disponible sur cette page bien qu’en anglais est de bon conseil.

PS : après l’installation l’affichage de toutes les partitions de mon disque sur le bureau ne me plaisait pas j’ai donc utilisé le réglage des paramêtres du bureau d’XFCE en décochant les périphériques amovibles