linux for ever
la liberté s’accroit lorsqu’on la partage

Categories

Accueil > linux > archlinux > Antergos ssd grub fail

Antergos ssd grub fail

mercredi 4 juin 2014, par alain

Un titre un peu énigmatique pour un article qui explique comment réussir l’installation d’antergos lorsqu’un (controleur de) SSD bloque le démarrage du systeme

J’avais été séduit (et je le suis toujours) parAntergos - une version d’archlinux qui propose un installeur graphique et qui laisse le choix de l’environnement de bureau à l’utilisateur lors du processus d’installation.

La version live CD qui sert à l’installation fonctionne parfaitement mais l’installeur graphique ou semi graphique comporte un petit bug plutôt gênant dans certains cas - le système de démarrage grub mis en place à la fin de l’installation peu se révéler non opérationnel (le système ne démarre pas et laisse un message du type :

ERROR : device ’UUID=......’ not found. Skipping FSCK’
ERROR : Unable to find root device ’UUID=......’
You are being dropped to the recovery shell
Type ’exit’ to try and continue booting

Le bug a été signalé mais n’a semble t’il pas encore été corrigé dans la version actuellement disponible d’antergos la 2014-05-26-

https://github.com/Antergos/Cnchi/issues/210

Pour pouvoir effectuer ce petit correctif avant la fin de l’installation il est nécessaire de passer par un terminal et justement le lancement de l’installeur graphique bloque l’ouverture d’un terminal

L’astuce la plus simple que j’ai pu trouvé est donc de lancer un terminal avant de lancer l’installation ce qui permet de procéder à l’édition avec la commande sudo nano /etc/default/grub avant de rebooter le pc à la fin de l’installation.

comme expliqué sur cette page

Si vous aviez oublier de faire la modification avant le reboot - redémarrer avec le live cd (ou live clé usb) et monter la partition racine (par exemple sda5) avec la commande suivante

sudo mount /dev/sda5 /mnt

Puis éditer le fichier avec la commande

sudo nano /etc/default/grub

PS -une autre chose à laquelle il faudra penser si vous avez opter pour une installation en utilisant le système LVM .

C’est d’ajouter le module lvm2 sur la ligne HOOKS dans le fichier /etc/mkinitcpio.conf (*) lorsque son édition est proposé (dans l’installeur semi graphique)

(*) Concrètement :

HOOKS="base udev autodetect modconf block filesystems lvm2 keyboard fsck"